+33 (0)2 40 52 70 50 ou contact@capmundi.com
Produit en Bretagne

La qualité d’une traduction : les bons ingrédients

L’international est une formidable source de développement. Vous avez donc tout intérêt à soigner les documents — qu’ils soient techniques ou commerciaux — qui véhiculent l’image de votre entreprise à l’étranger.

 

Une traduction de qualité ne va pas de soi. La traduction est souvent vécue comme une charge et la recherche d’économies amène parfois à faire appel au moins-disant (parfois délocalisé) ou à confier l’opération à des non-professionnels.

 

Le risque est double :

  • dévaloriser le travail investi pour élaborer les documents originaux en français
  • perdre une part de l’information — ou pire, risquer le contre-sens ou provoquer la dérision

Le donneur d’ordre doit bien comprendre que la traduction est un métier à part entière. De même qu’il ne suffit pas de parler le français pour rédiger correctement un document, on ne peut traduire une plaquette commerciale ou une fiche technique sans une parfaite maîtrise du sujet et de la langue.

La traduction est une forme de communication : elle inclut la connaissance de la culture du public ciblé (compréhension du sujet, niveau de langage…) Une traduction de qualité doit restituer le contenu du message d’origine avec justesse, fluidité et pertinence.

 

Justesse

Le respect du sens est primordial. Il faut restituer le contenu, sans en oublier, ni en ajouter. Un bon traducteur sait éviter les faux-sens et les contre-sens.

 

Fluidité

Le lecteur d’un document qui a été traduit ne doit pas sentir qu’il s’agit d’une traduction. Le style doit être naturel et sans accroc pour lui permettre de se concentrer sur le fond.

 

Pertinence

Le traducteur fait plus que transposer un contenu linguistique dans une autre lange : il adapte certains éléments à la culture du lecteur, de sorte que le destinataire reçoive l’intégralité du message.

 

» Pour bien comprendre le processus de traduction